LA MAT&MOTIC selon MitoCarpe Béa

La MAT&MOTIC est une approche pédagogique, ludique et participative, qui place chaque enfant au cœur de sa propre dynamique d'apprentissage, prenant en compte sa personnalité en construction, ses stades d'évolution et la façon dont il exprime sa sensibilité et ses besoins. Elle est le fruit de plusieurs années de pratique éducative, de recherches en sciences humaines et d'expérience artistique.

Pendant l'enfance, les enseignements et les apprentissages structurent la personnalité de l'enfant. Les savoir-faire et les savoir-être sont interdépendants. L'enfant forme ses propres représentations, de lui-même et du monde. Il expérimente les échanges. Il explore l'espace, les limites, la matière, le mouvement. Il construit ses valeurs, rencontre ses émotions et ses besoins. Il apprend comme il peut à reconnaître ce qui est, à dire non, à accepter et à métaboliser ses expériences.

Avec la MAT&MOTIC, l'enfant s'éveille à la musique en même temps qu'à lui-même, avec elle et à travers elle. Elle l'accompagne dans les différentes étapes de son évolution psychomotrice, cognitive, émotionnelle et relationnelle. C'est une approche basée sur l'observation et la création en temps réel d'outils d'apprentissage et de transmission, en lien avec les besoins exprimés par l'enfant.

Les séances s'appuient sur une fiction pédagogique originale qui met en jeux des "personnages-doudous" face à leur quête, confrontés à une problématique, un choix, un cheminement. Elle se déroule sur un mois et contient ses expériences et ses apprentissages spécifiques au niveau musical, métabolique, émotionnel, cognitif, en lien avec les dynamiques individuelles et de groupe. C'est en participant à l'évolution de l'histoire, en progressant dans la compréhension et dans l'action, que les enfants réalisent leur expérience d'éveil musical.

Chaque enfant est accueilli et accompagné, dans son individualité.

Les exercices et les jeux valorisent l'entraide et la collaboration.

Les enfants sont encouragés à agir ensemble, s'épauler, s'écouter, s'exprimer, se soutenir, pour mieux s'épanouir et trouver leur place au sein du groupe.

 

La ronde des tambours et la pratique de l'orchestre favorisent la cohésion de l'ensemble et nourrissent le sentiment d'appartenance.

 

Les échanges autour de l'histoire permettent aux enfants d'exprimer leurs points de vue, de s'aider à progresser, à ressentir, à se comprendre, à grandir.

 

Pourquoi choisir la Mat&Motic pour son enfant ?

 

Parce-qu'elle offre à chaque enfant la possibilité d'expérimenter la musique et le son, au-delà du simple développement psychomoteur et cognitif, en accueillant ses besoins spécifiques en perpétuelle évolution. Elle accompagne naturellement les apprentissages des savoir-être et des savoir-faire de chacun, en respectant son rythme et en prenant en compte toutes les personnalités en présence. il ne s'agit pas uniquement d'apprendre à faire de la musique, mais également d'aider l'enfant à s'ancrer en lui-même, trouver sa force, accueillir ses émotions, utiliser son énergie et son intelligence, pour avancer vers son épanouissement.

La MAT&MOTIC se réinvente à chaque instant, par l'observation, le questionnement et l'expérience. Elle est basée sur l'accompagnement des enfants dans leurs apprentissages, en favorisant l'ouverture du cœur et la bienveillance. Elle est mise en œuvre dans un souci d'accueillir et de nourrir au mieux les besoins principaux de chaque être humain, tels qu'ils sont définis par Marshall Rosenberg, créateur de la CNV (Communication Non Violente) : RELATION, CONNEXION, BIEN-ÊTRE PHYSIQUE, JEU, SENS DE LA VIE, AUTONOMIE , HONNÊTETÉ, PAIX.

LES NOTIONS FONDATRICES DE LA MAT&MOTIC

Il n'existe, dans l'enfance, aucune séparation entre les moments où l'enfant est lui-même, de ceux où il apprend, imite, assimile, s'approprie les savoirs et les connaissances. Accueillir un enfant dans un atelier de MAT&MOTIC, c'est donner de l'espace à tout ce qu'il est, dans l'instant présent, avec ce qui bouge, s'opère et se forme en lui, ce qu'il a du mal à lâcher, ce qui le préoccupe, les questions qui l'animent, toutes les émotions qui le traversent, et qui s'exprimeront de fait, à leur manière, que l'on s'attende à les accueillir ou non. La MAT&MOTIC s'appuie sur quelques notions fondamentales, qui seront présentes de manière récurrente, dans la pratique en atelier.

EXPRIMER SON ÊTRE ET SE SENTIR ACCUEILLI

En atelier, chaque enfant a la possibilité de s'exprimer librement, d'aborder les sujets de son choix, lors des temps de discussion et d'échange, au début et en fin de séance, dans « le cercle des partages ». Ces temps permettent à la parole de l'enfant d'être accueillie, par l'adulte et le groupe. Il s'agit simplement d'oser prendre la parole et écouter, sans jugement, sans évitement, sans gravité, de soi et de son vécu, ici et maintenant, dans un élan de partage avec le groupe.

ÉNERGIE INDIVIDUELLE ET ÉNERGIE DE GROUPE

 

Chaque enfant véhicule sa propre énergie. C'est sa façon d'exprimer ce qu'il est de manière non-conditionnée. Pour que l 'énergie du groupe puisse être mise en œuvre dans l'action  musicale, il s'agit de proposer, dès le début de la séance, des exercices d'échauffement qui permettent à certains de canaliser leur surcharge énergétique et à d'autres, de réactiver une énergie dormante ou bloquée. On active donc le corps, le souffle, la joie et on évacue le stress et la fatigue.

LES LIENS D'ATTACHEMENT ET LE TEMPS DE GRANDIR

A l'entrée de l'atelier, se trouve « la cabane de Shérif » qui comporte une boite à doudous et un espace moelleux. Cet espace-refuge est sûrement gardé par "Doudou-Shérif, le doudou qui protège les enfants". Lorsque l'enfant entre dans l'espace, il est invité à offrir de la compagnie à Shérif, en lui confiant son doudou, dès qu'il sera prêt. Il garde son droit de retrait et peut choisir, à tout moment, de prendre un temps pour lui dans la cabane, avec ou sans son doudou. Cela permet à l'enfant de gérer lui-même son attachement à ce qui le rassure, à son propre rythme, et ainsi apprendre doucement à garder et laisser, aller et venir, entre le dehors et dedans, dans la fluidité. C'est l'une des étapes vers la prise de confiance en soi, et dans le groupe.

LA RÉALITÉ DE L'EXPÉRIENCE VÉCUE

 

L'enfant est capable de comprendre et de s'approprier une connaissance, dès lors qu'il la ressent comme la réalité d'une expérience vécue. La place du silence dans la musique sera pour lui évidente s'il peut vivre ce silence, non pas comme une interdiction de s'exprimer, mais comme une autre façon de le faire. Les chants en langue des signes ou les mesures silencieuses, au début et la fin d'un exercice, lui permettent d'éprouver, d'entendre et d'accueillir ce qui est, ce qui va se produire, ou ce qui vient de se passer. Il en est de même pour le rythme, lorsqu'il est vécu dans le corps par la danse ou la marche rythmique, qui participent à la métabolisation. La MAT&MOTIC décortique les notions musicales pour les rendre expérimentables, en dehors du concept et de l'idée.

ENCOURAGEMENT, CONFIANCE EN SOI ET COOPÉRATION

 

Pour apprendre à faire quelque chose, il faut d'abord s'en croire capable. Diriger « l'orchestre », quand on a 4 ans, est un véritable défi. Il faut avoir compris et mémorisé les gestes, se tenir debout devant tous les autres, accepter d'exercer son pouvoir de commander. Quels que soient les apprentissages, il y a toujours un temps où l'enfant assimile et un autre où il est prêt à agir. Cela lui appartient. C'est grâce à l'attention et l'observation des attitudes de l'enfant, qu'il est possible d' accompagner un mouvement qui ne demande qu'à être. C'est tantôt l'adulte, tantôt le groupe, tantôt l'enfant lui-même, qui offre cette opportunité de faire un pas vers l'ouverture de ses capacités.

LA CONSCIENCE DU CHEMIN

 

Évidemment, l'enfant est encouragé dans ses élans à prendre sa place, en devenant "leader" d'un exercice ou en dirigeant « l'orchestre ». Mais c'est surtout en attirant son attention, à des moments clefs, sur le chemin qu'il a déjà parcouru, que l'enfant sera en capacité d'être le propre témoin de son évolution, ses acquisitions, sa progression dans la pratique musicale, autant que dans sa façon d'être lui-même, de s'exprimer librement, d'agir avec le groupe, ici et maintenant. La conscience du chemin, c'est l'assurance gagnée dans sa capacité à accomplir quelque chose, et la confiance acquise dans ses capacités à poursuivre ses buts et triompher de tous les obstacles.

MitoCarpe Béa

« Quoi que vous fassiez, faites-le avec le désir de servir la vie. Servez les êtres humains avec compassion, et si votre but est de contribuer à leur bien-être et que vous faites cela de plein gré, cela rencontrera alors votre besoin de contribuer. Et quand nous donnons de cette manière-là, il devient difficile et très subtil en fait, de dire qui donne et qui reçoit. »

Marshall Rosenberg